Secret professionnel, respect des étapes de développement…

 

Art. 1: Le coach s’autorise en conscience à exercer cette fonction
à partir de sa formation et de son expérience.

Art. 2: Le coach s’astreint au secret professionnel.

Art. 3: Le coach s’interdit tout abus d’influence.

Art. 4: Le coach prend tous les moyens propres à permettre le
développement personnel de son client, dans le cadre de la demande
de ce dernier, incluant, si besoin est, le recours à un confrère.

Art. 5: Le coaching s’exerce dans l’intérêt du client.

Art. 6: Le coach adapte son intervention dans le respect des étapes
de développement et du rythme de son client.

Code de déontologie de Riviera Coach élaboré à partir
des réflexions de la Société Française de Coaching.